top of page

LE MEILLEUR EXERCICE FESSIER !

Quel est le meilleur exercice fessier pour une femme pratiquante de musculation qui souhaiterait en faire grossir le volume ?

Développer ses fessiers en tant que femme
Les fessiers sont la préoccupations de beaucoup d'entre nous !

Nous allons tâcher de déterminer dans cet article quel exercice peut-être mieux que les autres et surtout pour quelles raisons.


Par meilleur exercice fessier il faut entendre pour la majorité d'entre nous, il est bien sûr possible pour diverses raisons qu'un autre exercice vous convienne mieux et vous auriez tord de ne pas le faire si c'est le cas !


Sommaire :


1. Mon entrainement sur l'exercice magique !

2. Meilleur exercice fessier : Anatomie et rôle des fessiers

3. Meilleur exercice fessier : Lourd ou léger

4. Meilleur exercice fessier : Squat, fentes, soulevé de terre ...

5. Meilleur exercice fessier : Le hip thrust

6. Meilleur exercice fessier : Quel format d'entrainement ?

7. Conclusion



1. Mon entrainement sur l'exercice magique !


2. Meilleur exercice fessier : Anatomie et rôle des fessiers


Avant de déterminer quel est le meilleur exercice fessier, nous allons d'abord voir en détail les fonctions de celui-ci, ou plutôt des différents muscles qui le composent : le petit fessier et le moyen fessier, ayant un rôle similaire, ainsi que le grand fessier.

schéma anatomique pour le meilleur exercice fessier
Déterminer le meilleur exercice fessier passe par comprendre leur anatomie

Le moyen fessier, situé sur la face externe du bassin, a plusieurs fonctions. Il permet principalement l'abduction de la hanche, c'est à dire l'élévation de la cuisse sur le côté, ainsi que la rotation externe du fémur. Les fibres situés le plus en avant du bassin vont quand à elle avoir au contraire un rôle de rotation interne du fémur.


De plus celui-ci a un rôle important de stabilisation du bassin lorsqu'on se tient debout à une jambe, induisant une activation plus importante de ce dernier sur les exercices effectués en unilatéral, comme le soulevé de terre roumain à une jambe par exemple.


Le petit fessier est un muscle situé sous le moyen fessier agissant en synergie avec ce dernier sur toutes ces fonctions à l'exception de la rotation externe de fémur.


Enfin le grand fessier a principalement un rôle d'extension de hanche qu'il va assurer en synergie avec les ischio-jambiers, ce qui peut parfois poser des problèmes de recrutement (nous verrons cela plus bas). Il permet également de stabiliser le bassin, en équilibrant les forces avec les muscles fléchisseurs de la hanche, et la rotation externe du fémur.


Parmi les trois muscles qui composent le fessier, le grand fessier est le plus gros et celui dont le potentiel de développement est le plus important. C'est donc sur celui-ci que nous nous concentrerons aujourd'hui dans cet article, bien que le moyen et le petit fessier peuvent jouer un rôle non négligeable en terme d'esthétique.


Ainsi, pour développer un gros fessier nous savons désormais que nous allons devoir principalement orienter nos efforts vers des mouvements d'extension de hanche. Mais est-ce que des séries longues et légères d'extensions de hanche au sol, comme certains programmes le préconisent, peuvent-elles suffirent à développer le fessier de nos rêves ? C'est ce que nous allons voir maintenant !


3. Meilleur exercice fessier : Lourd ou léger